Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Article Voix du Nord 19/02/2005

19 Février 2005 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #Balades passées

La Voix du Nord

Edition du Samedi 19 Fevrier 2005

Actualite / Villeneuve d'Ascq / Page 7 / Article

> Lesquin

par Florence PIAZZETA


Réhabiliter l’image des motards
L’association Azimut Enduro rassemble des amoureux de la nature. Leur credo, découvrir la France à moto via les petites routes de campagne.



Il est des clichés qui ont la vie dure. Celui du motard- loubard est de ceux-là. Et ce ne sont pas les membres de l’Azimut Enduro qui vous diront le contraire. «Récemment, alors que je me promenais, on a essayé de me bloquer l’accès à un chemin de campagne sous prétexte que j’étais à moto, explique Franck Dubruque, vice-président de l’association. Il a fallu que j’explique patiemment à mon interlocuteur que je n’étais pas un pollueur et que la moto pouvait être verte».


Car, quoiqu’on en pense, c’est bien là le message que veulent faire passer les licenciés d’Azimut Enduro. La pratique de la moto, si elle se fait en bonne intelligence, peut parfaitement être respectueuse de l’environnement. «Ce qui gêne le plus les détracteurs de la moto, en dehors des clichés et des amalgames, c’est le bruit. A nous d’être respectueux, de ne pas forcer le moteur et de ne pas passer régulièrement dans les mêmes secteurs ».
Avec sa centaine de membres, le club tente donc de faire tomber les idées reçues en pratiquant, au cours de ses balades mensuelles, la «moto verte ». «Nous ne faisons pratiquement jamais de route. Notre terrain de jeu, c’est la nature, les balades sur les petites routes de campagne , précise Franck Dubruque. Hors de question d’y faire vrombir le moteur ni de faire de la vitesse: ce n’est pas le but et le terrain ne s’y prêterait pas».
Non, l’objectif de ces amoureux de la moto est bel et bien de communier avec la nature, à leur rythme. «Vous savez, tous les ans, le jour de l’Enduro, nous relions Lesquin au Touquet. Cette année, nous sommes partis à 6 h du matin pour arriver à 18h30. C’est dire si l’on n’appuie pas sur l’accélérateur».


Contradiction ?

Pour autant, les opposants les plus farouches aux sports mécaniques brandissent régulièrement l’étendard de la pollution. Du côté des motards verts, on réfute l’argument. Toutes les motos sont homologuées, munies d’une carte grise… On est bien loin des motos cross trafiquées, polluantes au possible. Quant aux dégradations possibles des sites utilisés, là encore, Franck Dubruque balaie les objections. «Vous savez, on fait moins de dégâts avec une moto qu’en passant, par exemple, avec un cheval sur un sol détrempé».
Comme pour prouver ses dires, le vice-président d’Azimut enduro aime à rappeler que son association est membre de Codévert, une association nationale qui regroupe tous les adeptes de loisirs verts. Qui plus est, à l’occasion de leurs balades, il arrive fréquemment aux motards de discuter et d’échanger avec d’autres amoureux de la nature. Randonneurs, chasseurs, vététistes… Tout ce petit monde partage en parfaite harmonie les chemins de campagne. « Il suffit de faire preuve d’intelligence, de concertation, lance Franck Dubruque. Nous sommes prêts à discuter avec tout le monde… même avec les écologistes, mais des écologistes intelligents!».
Pour tout renseignement sur Azimut enduro Tél. 0668819047 ou 0320872817.
A noter que le club propose également de l’enduro en compétition et des endurances.

   

 

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Lavoixdunord.fr 2004

Lire la suite