Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Enduro 6 : Thiberville

30 Juillet 2013 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2013

Pour cet avant-dernier enduro de la saison, Thiberville nous accueille avec beaucoup de sérieux comme d’habitude. Du côté d’Azimut, j’ai fait la route avec André qui, malgré une grosse douleur à la main, a décidé de faire le déplacement. De leur côté, Mathilde, Hugues et Timothé ont amené un copain qui ne va pas tarder à nous rejoindre entre les banderoles. Ces quatre-là ont loué un gîte tandis qu’avec André, nous avons choisi l’hôtel Acropole de Bernay. Quand Jean-François et Olivier ne sont pas là, l’organisation laisse un peu à désirer et l’ensemble manque un peu de cohésion… Quoiqu’il en soit, nous sommes quand même cinq à représenter le club !

Les contrôles sont une formalité, agrémentée d’un orage violent qui oblige les bénévoles à rentrer précipitamment ; du coup, on ne repère pas les spéciales. De toute façon, la météo a été exécrable sur la région et nous sommes partis tard de Valenciennes ; il pleut et André a mal à la main. Nous avons donc plein de bonnes raisons d’aller rapidement à l’hôtel…

Petit restaurant, courte nuit et nous voici prêts à partir ; il y a cinq heures de course réparties en deux CH à parcourir deux fois (150 kilomètres). C’est cool, il fait beau. Bien sûr, il faudra un peu de temps pour que cela sèche mais les conditions devraient être optimales.

 

Le premier CH (dut=rée 1h26') est tranquille avec quelques passages sympathiques. Je retiens des traversées sous des petits ponts où en marchant à côté de la moto, j’ai du mal à ne pas balafrer le haut du casque mais aussi une pâture avec quelques grimpettes où pas mal de motos sont en vrac ; c’est vrai que l’herbe est encore humide mais cela passe normalement sans problème. En slalomant entre deux motos couchées, je me couche et dévale la pente en roulades non contrôlées. La deuxième tentative est la bonne.

La première spéciale arrive assez vite. C’est une longue ligne (je signe 8’38" puis 8’21" - Hugues est en 7'38" puis en 7'03" ) que je n’apprécie pas trop car assez dangereuse. Le départ est sympa avec des montées et descentes en sous-bois mais un long chemin large et rapide suit ; on prend beaucoup de vitesse et il faut « débrancher » surtout que la visibilité n’est pas géniale ; je n’y arrive pas !

Je rejoins au CH Mathilde, Hugues, Timothé et leur copain qui roulent décidément très vite dans les chemins ; en fait, je dois commencer vraiment à me traîner !

 

Le deuxième CH dure 59’. Il contient une montée en pierres qui zigzague dans un sous-bois ; j’y ai vu quelques motos en vrac !

La spéciale en herbe est superbe. J’ai l’occasion d’y rattraper Mathilde qui s’est un peu bloquée dans le petit chemin encaissé de séparation des deux pâtures adjacentes ; il me faut quelques virages pour me retrouver dans sa roue et de nombreux autres pour trouver l’ouverture. Au deuxième tour, quelques banderoles sont tombées et je coupe bien involontairement une partie de la spéciale ; confus, je me retrouve, au moment de mon passage, avec le second temps !

A l’arrivée, j’hésite à me « dénoncer » mais l’on m’en dissuade (même les vieux Olivier et Jean-Yves du club concurrent !). Je ne suis pas le seul à qui est arrivée la même mésaventure sur cette spéciale ! En analysant les résultats (j’ai dû gagner une trentaine de secondes, soit cinq places au scratch et une en Flandres...), cela ne change pas grand-chose ! Quoiqu’il en soit, je suis désolé et présente mes excuses à ceux que ça ennuie. Mea culpa donc, en particulier à Frédéric du RTT qui aurait terminé juste devant moi sans mon erreur…

Les résultats…

Vincent

Les classements des Ligues 1, 2 et 3

Enduro 6 : Thiberville
Lire la suite