Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Raid de l'amitié 2011 : le récit de Yann et Nicolas

27 Mai 2011 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #Raid

Après leurs illustres aînés, Dominique, Pascal, Vincent, Le Prezz., deux jeunes Azimutiens se sont lancés dans l'aventure marocaine...

 

Une première vidéo en caméra embarquée pour se mettre en appétit...

Aamaaaaallll.... Tutti va bene !

 

Après la préparation des motos, la recherche de communication et la collecte des fournitures scolaires, nous voilà le 23 avril à Agadir. Le samedi sera consacré au stickage des motos et à la préparation des roadbooks. C'est avec impatience que nous attendons le départ.

ATT1

 

Étape 1 : AGADIR / AOREORA
Cette première étape de 282 km nous emmènera  … à la plage ! Une mise en jambes agréable et une navigation simple puisque, pratiquement sur toute sa longueur, nous allons longer l’océan.  Les pistes sablonneuses et généralement roulantes nous emmènerons au km 205 sur la mythique « PLAGE BLANCHE ». Une trentaine de kilomètres sur la plage pour rejoindre le bivouac sur les rives de l’oued Aoreora.
Une promenade « Club Méd » en quelque sorte...
ATT2

 

Étape 2 : AOREORA / SMARA
Une étape de 395 km qui fera place aux grands espaces désertiques et sera pour nous très longue !! Ce matin les premiers kilomètres se font sur une piste large et rapide, nous sommes partis avec le n° 86 LAMBERT Xavier Henri une jeune belge qui comme nous est inscrit dans la catégorie des moins de 26 ans. Malheureusement, l'autonomie de sa 350 DR étant un peu juste, nous sommes obligés de le dépanner par deux fois en essence. Nous arriverons donc dans les derniers à l'unique pompe du secteur avant le CP1 au km 90.
ATT3

Ce n'est que 1h30 plus tard et juste devant les voitures balais que nous repartons. Peu après nous attaquons une navigation en hors piste et au cap sur une vingtaine de kilomètres.
Une descente périlleuse et technique du plateau nous permettra de rejoindre la vallée et le lit de l’oued Cheblika. A partir du km 190, de nombreuses pistes et traces parallèles où une petite erreur de navigation nous fera faire un petit détour de 5/6km. L'arrivée au bivouac situé sur la route de Tantan se fait pour nous à la tombée de la nuit (18h30/19h).
Les fournitures scolaires étant distribués à Smara, nous ne pourrons malheureusement y assister et nous nous en excusons auprès de nos partenaires qui ont contribué à cette collecte.

 

  Étape 3 : SMARA / ICHT : 500km la plus longue étape du rallye
La plus longue étape du Raid : 514 km. Aujourd'hui, faut se lever tôt. Départ à 6h30 de nuit!
Première surprise ce matin, la moto de Yann n'a plus d'éclairage. Un rapide diagnostic ne permet pas de trouver la panne, ce sera donc roue dans roue que nous avalerons cette longue liaison routière nocturne de 105 km...
Le contrôle de départ est au bout de la route à l’entrée de la piste, une quinzaine de kilomètres dans un fond de chott sur une surface très rapide de sable dure à bloc. Et la première nav' en hors piste au cap, nous mènera sur une ancienne piste du « Paris Dakar », bordée par les « énormes » cairns caractéristiques. Alternant pistes caillouteuses, boulevards roulants et traversée d’oued, c'est usés mais contents que nous arriverons vers 17h au bivouac. 

 

Étape 4 : ICHT / Gué HALDGEPHE
Une étape de 298 km avec départ donné à 8h30, une grâce matinée !!! Une première piste de 44 km, très roulante, dans une belle vallée qui longe par la gauche le Jbel Bani, superbement bordé de palmiers.

ATT4

A partir du km 103 et jusqu’au km 110 de nombreuses pistes parallèles … ! Nous respecterons les indications du RB en passant aux points donnés. De là, une alternance de pistes caillouteuses avec saignées et ornières vicieuses et de pistes larges, roulantes et très rapides nous emmènera au terme de cette étape, juste avant le gué Haldgèphe.

Arrivé tôt nous profiterons d'un bon bain dans l’oued Tissint où des oies sauvages qui, tout comme nous, semblent apprécier particulièrement la région.

ATT5

 

Étape 5 : Gué HALDGEPHE / M’HAMID

Une étape de 217 km désertique sans ravitaillement, mais avec la traversée de zones sablonneuses cette fois. Jusqu’au km 63 nous suivront une piste cairnée comme il se doit. Elle est large, bien tracée … mais pas très rapide. De la pierraille, beaucoup de tôle ondulée ! Un hors piste pour traverser le lac Iriki et boire un coca à l'auberge .

ATT6

Nous arriverons ensuite sur de grands espaces comportant des zones de végétation et des cordons de dunettes.

Des zones sablonneuses (voire très sablonneuse) à traverser pour nous emmener dans le lit de l’oued Drâa. 20 km en suivant les méandres du lit sablonneux de l’oued. C’est mou ! Très mou.
ATT7

Sur toute la fin de l'étape le vent de sable sera de la partie. C’est ensuite une piste relativement rapide, bien que traversée par quelques langues de sable qui permettra de rejoindre au km 195,91 « la piste des Tamaris ». Roulante d’abord, celle-ci devient vite très sablonneuse, avec de nombreuses traces parallèles. Elles mènent toutes, plus ou moins directement, à l’entrée de M’Hamid et à l’hôtel Azalay, terme de l’étape.

ATT8.jpg

 

Étape 6 : M’HAMID / ZAGORA
Une étape de 351 km avec un départ juste avant la traversée à gué de l’oued Drâa et jusqu’au km 4 nous «naviguerons» prudemment dans la palmeraie.

 

Avant d’entamer la montée qui permet de traverse le « cratère ». Après la descente du côté Est du cratère, nous passeront a proximité de la frontière algérienne sur des pistes large et rapide. C’est ensuite un petit jeu de pistes pour arriver à une superbe grimpette sablonneuse, toute droite qui permettra de franchir de très agréable manière un col au km 143,19 jusqu’à l’entrée de la passe de Magharch.

 

ATT9

Petite séance de navigation avec une zone de dunettes qu’il faudra franchir et à sa sortie, nous retrouverons la piste principale qui rejoint Zagora et l’hôtel REDA à l’entrée duquel sera positionné le contrôle d’arrivée.

Aujourd'hui, la journée a été très compliquée avec un très fort vent de sable, visibilité maxi 5m... D'ailleurs beaucoup de concurrent choisiront de couper le parcours, d'autres ne seront de retour que vers 22h... Nous profitons de cette journée, où nous avons navigué beaucoup au cap pour reprendre pas mal de place au classement !! 

 

Étape 7 : ZAGORA / OUARZAZATE

Avant dernière étape de 336 kms sur des pistes roulantes avec quelques traversées d’oued pour franchir un col au km 49,34 donnant accès à un plateau.  Quelques zones trialisantes pour enfin arriver à la piste menant au Jbel Sarhro. Avec sur près de 15 kilomètres, une piste caillouteuse, empierrée et très éprouvante. Le spectacle du Jebel Sarhro aidera à oublier les difficultés de cette interminable montée. 

Dans la montée du col, la moto de Yann donnera des signes de faiblesses, début de joint de culasse.

Un passage à proximité de l’ancienne mine d’or de Tilouit, pour rejoindre les gorges du Dadès où nous découvriront les troglodytes. Des grottes naturelles sont aménagées et habitées, par des familles. Il y en a au niveau du sol, il y en a en milieu de paroi, avec balcon parfois…

Enfin, nous rejoindrons rapidement Ouarzazate, via Toundoute et Skoura, et le bivouac à l’hôtel Oscar au sein des studios de cinéma.

Bonne nuit avec Marylin, BB … ou Superman.

ATT10

 

Étape 8 : OUARZAZATE / MARRAKECH

Aujourd'hui étape de 200 km de route au travers l'Atlas pour rejoindre Marrakech...

Avec l'abandon de Yann hier soir, je ne suis pas très motivé ce matin, d'autant que l'on nous annonce de la pluie. Enfin faut quand même y aller !

Aujourd'hui aucune difficulté au programme !!! Enfin normalement car la pluie annoncé se transforme en orage. Au km 84, un gué habituellement à sec est donc à franchir, l'orage ayant gonflé l'oued. 

Sachant que d'autres concurrents  sont déjà passés, je m'engage sans me poser trop de question. Mal m'en a pris, arrivé au dernier tiers le courant m'a complétement déporté au bord du gué et de la chute d'eau. Ne pouvant plus avancer, je dois donc me résoudre : soit lâcher la moto soit partir avec. Le choix est vite fait !

 

La quatrième vidéo permet de se rendre compte de la violence du courant...

30 minutes plus tard, le niveau de l'eau a suffisamment baissé pour voir réapparaître la moto et envisager d'aller la rechercher. C'est donc avec l'aide des 4x4 que me prêteront main forte que je descends sangler la moto pour la hisser. Je remercie par ailleurs le motard qui est descendu dans l'eau glaciale avec moi ainsi que toutes les personnes qui m'ont aidé.

Le raid de l'Amitié se terminera pour moi dans la voiture balai pendant que Yann est dans le minibus...

ATT11

Pour notre première participation, nous garderons un très bon souvenir, et sur que cette première on s'en souviendra. Et puis cela nous laisse un challenge pour l'année prochaine.

 
PS : pour conjurer le sort l'année prochaine, j'emmène palme et tuba !
ATT12
Yann et Nicolas

Lire la suite

Enduro de Buzancy : épreuve 3/10

10 Mai 2011 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2011

L'enduro avec Azimut, c'est pour commencer, un bon restau ! Non mais...

Buzancy-2011 0259

De nombreuses ligues étaient présentes et le parc fermé avait fière allure.

DSCN0599--2-.JPG

DSCN0600--2-.JPG

Buzancy [800x600]Pour cette superbe épreuve, les organisateurs avaient choisi de proposer des temps larges et c'est donc, non sans une certaine fierté, que les pilotes azimutiens   ont, tous, pointé à zéro : une première !

DSCN0602--2-.JPGDevant, Thomas et Christophe ont avionné sur les spéciales, dont l'une typée cross, faisait la part belle aux gros coeurs. La deuxième, une longue et large banderolée très bien tracée dans une immense pâture, mettait en valeur les cadors du virage à plat.

Buzancy (2) [800x600]

Le CH2 comprenait de nombreuses grimpettes délicates dans lesquelles de nombreux pilotes se sont bloqués. C'est d'ailleurs dans ce CH que Gilles et Le Prezz ont joué la solidarité à fond. La petite histoire raconte même que notre Prezz, qui partait une minute devant, a attendu Gilles juste après l'horloge, prenant le temps de retirer son casque puis de s'alléger avant de repartir... De quoi stresser Gillou, le tatoué...

Buzancy (5) [800x600]

Les deux amis pointeront quand même avec trois minutes d'avance.

Quelques passages sublimes dans les bois ont permis de se reposer de la poussière, assez fatigante pour la concentration... qu'il a fallu garder dans ce petit chemin entre les barbelés. Olivier, qui commence à maîtriser la Gas, y a commis une erreur...

Buzancy (7) [800x600]

Quant à Jeff, le malheureux ne sort pas de ses problèmes de carburation avec sa Gas-Gas ; la puissante 300 (modèle 2011) reste parfois coincée à haut régime. Eh oui, ça ne fonctionne pas à la Leffe une 300... Effrayant quand même ! Après avoir envisagé l'abandon, un coup de chaud plus tard, Jeff termine l'enduro, et "à zéro" en plus. Bravo 

 

Au final les résultats scratch et les résultats par catégorie sont conformes aux impressions laissées par la course.

 

Pour les pilotes Azimut, on relève :

THOMAS 81
CHRISTOPHE 166
OLIVIER 210
PASCAL 245
GILLES 247
JEAN FRANÇOIS 251

Buzancy (4) [800x600]

Lire la suite

Terrain de Neuvilly

8 Mai 2011 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #Terrains de Moto-Cross

Ce très beau terrain de M. Alain DELOGE, un mécanicien passionné et connaisseur de motos anciennes, est accessible le week-end ou sur demande.

Pour de plus amples renseignements, faites un tour sur le site consacré au terrain.

Lire la suite