Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Epreuve 5/8 : enduro de la Vallée de la Calonne

26 Juillet 2009 , Rédigé par Vincent Publié dans #ENDURO : Saison 2009

 


THIBERVILLE-VALLEE DE LA CALONNE
26 juillet 2009

Epreuve 5/8

 

Le Club Motocycliste Thibervillais nous accueille pour ce cinquième enduro de la saison, le deuxième en Normandie après Brionne.

Le temps est superbe comme pour tous les enduros courus jusqu'à présent.

 

Six pilotes Azimut Enduro ont fait le déplacement en cette période estivale : Le Prezz, Olivier, Jeff, Pascal, Jaufré et Vincent.


Comme c'est souvent le cas en Normandie, les contrôles administratifs et techniques se déroulent le samedi, de 13h30 à 21h sur le lieu de départ ; ici à Thiberville.

Pendant que Jeff, Olivier et Jaufré, arrivés tôt dans l'après-midi, sont allés analyser les spéciales, Le Prezz, Pascal et Vincent sont sur la route. L'équipe Azimut Enduro s'est scindée en deux : les bizuts et les pilotes "expérimentés"… Ces derniers ont choisi de ne pas repérer et de rouler "à l'instinct" !

Au téléphone, ça chambre pas mal ! Faut dire que c'est plus facile de parler, hein Jeff ?



Formalités, hôtel, restaurant et dodo…

Le Prezz a comme d'habitude la gentillesse de nous préparer les numéros (trop petits !) et nous nous amusons de voir certains découper des 8 et des 3 dans du papier adhésif.


Mis à part, Jaufré qui a quelques soucis électriques, Vincent et Pascal qui quémandent des tapis environnementaux et Le Prezz qui explique pour la cinquième fois de la saison que les numéros de son assurance ne sont pas les bons, tout se passe sans encombre.

Pas de sonomètre, pas de vérification des pneus FIM ! Transpondeur et basta !

Certains pilotes ont une prédisposition à l'enduro. Ainsi, Jeff, Olivier et Jaufré se perdent entre le parc fermé et l'hôtel : 5 kilomètres, un virage à droite et deux virages à gauche…

Tout rentre dans l'ordre… Il est 20h30 quand nous récupérons les chambres et prenons l'apéro.

Le restaurant est juste à côté. Valérie, Madame Blondiaux à la ville, risque de passer une bonne soirée : deux enfants sages à nourrir, nos sempiternelles histoires de 2 et 4 temps, de raids de l'amitié, d'enduros d'il y a quelques décennies et nos blagues graveleuses…

On notera que dans le domaine Jeff n'y est pas allé de main morte et Valérie, bon public, a souri…

Ouf, nous avons évité l'histoire du Prezz et de ses amis belges dans le lit deux places…

Pour la culture des jeunots… SWM était une marque italienne, dont la construction a disparu en 1983… Challenge one  est un film américain qui retrace l'épopée des grands pilotes de motos Malcolm SMITH, Joël ROBERT, Steve Mc QUEEN, Gary FISHER, Gary NIXON dans des courses dans le désert, sur glace, en moto-cross, à Daytona...

Pour tous renseignements, s'adresser à Pascal, intarissable sur le sujet.

Les années passent…




Vincent, qui devient sourd d'une oreille (otite sévère), laisse ses acolytes Pascal et Le Prezz refaire le monde devant un Calvados. Ce serait tellement mieux sans CSG, avec plein de prix Nobel, des prisons moins pleines, des 911 et des bimbos à profusion, sans dette publique ni fonctionnaires…

 

 


Une cerise en guise de gâteau

Même si une certaine concurrence commence à poindre entre les jeunots et les plus anciens, même si nous regardons tous les chronos et les résultats, c'est avant tout (c'est le tour de France !) pour le plaisir de pratiquer notre sport favori que nous aurons fait 800 kilomètres de voiture (de fourgonnette pour les plus vieux !), préparé nos motos, rempli nos bidons et bravé –pour certains !- les regards réprobateurs de femmes pas toutes conciliantes...


Vincent et Pascal auront même dormi dans le même lit ! Une expérience assez drôle où les deux compères auront toute la nuit l'impression d'être transformés en aimants de même pôle.


La récompense sera à la hauteur de nos attentes avec un enduro en "cerise à queue", qui comprendra un Départ –Ah bon ?- un CH1 de 6 minutes pour quitter Thiberville, puis une boucle CH2 (=CH4 au deuxième tour), CH3=CH1 (=CH5 au deuxième tour) et Arrivée=CH6.


Qui ne suit pas ?


La course : CH1-CH2

On commence donc par un petit CH de 6 minutes avec départ en ville et remontée d'un cours d'eau puis d'un fossé. Les pilotes Azimut Enduro pointent tous avec une minute d'avance mais quelques uns se feront piéger...


Le CH2 est beaucoup plus long puisqu'il va nous balader pendant presqu'une heure et demie de bois en grimpettes, de jolis chemins zigzaguant entre les arbres en lisières de champs parfois moissonnés. Sur le parcours, nous ferons même le passage sur une (ancienne ?) spéciale technique non chronométrée. Superbe !

Pascal se prend une ornière et chute sur l'avant. Un peu démoralisé, il laisse sa motivation sur place et abandonne un peu plus loin…


Arrive un passage avec une belle grimpette dans la forêt. Nous y laisserons tous de l'énergie car peu de pilotes la franchissent sans aide des spectateurs et sur la moto.


Jaufré y chute et se fait mal au torse. Il terminera courageusement le tour et choisira sagement d'arrêter là avant d'aller le soir aux urgences faire des radios : deux côtes cassées.


Les motos commencent à s'agglutiner et Olivier fait les frais du bouchon et prend de nombreuses minutes de pénalités.

Le Prezz, qui roule depuis ce matin avec Vincent, se stresse tout seul, persuadé que l'on pointe à 10h20 au lieu de 11h20 ! Il roule à fond (i.e. pas très vite mais c'est quand même pas mal !) et arrive avec de nombreuses minutes d'avance au CH2.


La SP1 est superbe. De belles courbes dans une prairie avec du grip, des épingles à gauche et à droite, des petits sauts, des descentes, des montées… Le bonheur de l'enduriste…

Bon d'accord, il y a tellement de banderoles que parfois on frise les tout-droits et qu'on est incapable de deviner la direction du prochain virage.

 


Mais bon, celui qui veut mémoriser la spéciale… doit déjà la repérer !

Les scratchs sont pour Frédéric Foret en 4:16 au premier tour et pour Jean Michem en 4:03 au deuxième, tous deux du RTT.

De notre côté, nous alignons respectivement :

Vincent

4:40

4:33

Jeff

5:11

5:05

Olivier

5:15

5:06

Le Prezz

5:16

5:07

Jaufré

5:36

Abandon



Un CH3 serré : 50'

Les chemins sont un peu plus roulants et il y a des passages un peu plus nombreux sur la route.

N'empêche, nous empruntons des petits chemins à travers bois et forets à un rythme soutenu. L'expérience de Brionne est présente sous les casques.

La deuxième spéciale arrive. Elle nous emmène d'un champ à un autre durant près de cinq minutes.

Dans la spéciale du premier tour, Vincent double Jeff, tombé au troisième virage puis c'est au tour du Prezz car la gas-gas tarde à redémarrer. Les encouragements et autres moqueries vont bon train, elles…

"Allez Jeff !..." crie Vincent !

"T'es vraiment qu'une brêle !" hurle Le Prezz. Pendant ce temps, Jeff, qui fulmine sous le casque, rêve de redémarrer et de placer un block-pass d'anthologie sur son président… Rêve petit, rêve !


Cette deuxième spéciale est l'occasion pour Stéphane Hocquet de signer le temps scratch aux deux tours en 4:39 et 4:28.

De notre côté, nous alignons péniblement :

Vincent

5:07

4:59

Le Prezz

5:32

5:19

Olivier

5:45

5:46

Jeff

6:52

5:37

Jaufré

6:32

Abandon

Il faut reconnaître que dans cette aventure, Jeff va subir une double sanction : un temps (6'52) pitoyable en spéciale (mais ça, il est habitué !) et un retard au CH.

Car ce dernier est serré et Vincent y pointe avec 3 petites minutes d'avance, Le Prezz avec deux minutes. Juste le temps de refaire le plein à l'arrache !

Jeff et Olivier y laissent 2 minutes…


Au deuxième tour, Le Prezz et Vincent roulent quasiment toujours ensemble et se relayent dans les chemins.


Dans la spéciale, ils se tirent une bonne bourre. Les motos se croisent : intérieur, extérieur…

Les derniers chemins sont avalés à un bon rythme et c'est avec six minutes d'avance que les deux amis pointent au CH5.


Sachant le CH serré, Olivier roule un peu (beaucoup ?) au dessus de ses pompes. Sur un chemin bordé d'une clôture, il ne maitrise pas un changement d'ornière et tombe sur les fils barbelés. Maillot Azimut, gilet et gants arrachés, quelques contusions mais rien de grave heureusement !

Jeff avoue avoir adopté un rythme "spéciale" sur ce CH… Un train de sénateur ?


Conclusion et… résultats : les premiers points du Prezz

Vincent et Le Prezz pointent "à zéro" tandis que Jeff et Olivier perdent respectivement 2 et 11 minutes. Jaufré et Pascal ont abandonné sur chute.

Au global, l'expérience a parlé ! "Une spéciale au milieu du CH avantage les pilotes réguliers en liaison… Celui qui ouvre trop en spéciale finit alors par prendre des pions." Parole de président !




Il faudra qu'on m'explique, alors, pourquoi nos résultats en spéciales ne sont pas meilleurs…












Du coup, il s'agit de prendre les choses en main et de rappeler les bases techniques… Nous savons tous –leçon n°1-légèrement debout, appuyer sur les repose-pieds afin de passer la puissance au sol. Illustration !



Jaufré est évidemment particulièrement maladroit et doit comprendre pour progresser qu'un arbre, c'est dur ! Tout contact avec le tronc, les branches ou même les racines est absolument prohibé !


Pour Pascal, la vérité est ailleurs ! Dans la compréhension du règlement peut-être… Un enduro ne peut pas être terminé tant que l'on n'a pas fait quelques CH, quelques spéciales voire même deux tours ! Allez, Pascal ! Dans Challenge One, il y a CH1 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les résultats de l'enduro sont parvenus très tard (quelques jours). A l'heure de l'ADSL, cela n'aide pas à véhiculer une image moderne et fun de notre sport !


Mais la grande nouvelle est à venir ! Le Prezz a marqué ses premiers points au scratch !


Ligue sur 28 classés

Scratch sur 149 classés

Vincent

13

66

Le Prezz

20

123

Jeff

22

132

Olivier

26

142

Jaufré

Abandon

Pascal

Abandon

Pour information, au championnat des Flandres, sur 54 pilotes inscrits :

Vincent et Le Prezz prennent respectivement la 15ème et 31ème place du scratch, la 3ème en E1 et 10ème en E3.

Olivier et Marc sont respectivement 13ème et 15ème en E1 sur 19 pilotes classés.

Jeff et Pascal sont eux 7ème et 17ème en E3 sur 20 pilotes classés.


A bientôt pour la sixième course de la saison à Epernay…

Lire la suite