Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Epreuve 5/8 : Brionne

25 Juin 2010 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2010

Brionne 20 juin 2010

Epreuve 5/8

 

En guise de bonne fête, un week-end en familles…

Ce samedi, j’ai emmené ma petite famille sur ce bel enduro normand. 

Une première expérience, cette fois encore… Brionne2010 ES1 Jeff [800x600]

En effet, le Brionne Moto Verte nous accueille comme l’année dernière sur la base de loisirs de la ville et la météo s’annonce correcte mais sans plus.

Il fait entre 12° et 14° et de temps à autres, quelques gouttes de pluie viennent absorber les excédents de poussière.

Portrait Thomas 1 [800x600]Rien d’alarmant !Sur la route, nous doublons Thomas et sa petite Fiesta, qui en roulant (!) m’envoie un texto : « c’est demain qu’il faudra me doubler ! ».S CTSonomètre [800x600]  

S CT TD [800x600]

 

Il n’est pas loin de 15h00 quand nous passons les contrôles, juste après Christophe, qui est venu, lui aussi, avec femme et enfant.

 

 

 

 

 

 

 

 

   S CT TD CT [800x600]

 

 

Pour Thomas, 300 HVA, c’est un peu la même chose ; il indique au contrôleur que sa moto est neuve… et qu’elle fait le bruit "d’origine" !

Là encore, de l'indulgence, un peu avec les gros yeux mais ça passe !

 

 

 

 

 

Le repérage, on finit par apprécier vraiment…

S CA Parcours [800x600]

Nous voici en route pour le repérage des spéciales.

Repérage ES1 (2) [800x600]Pour nos femmes Marilyn et Frédérique, c’est l’occasion de se balader calmement dans la nature et sous un soleil qui, enfin commence à chauffer un peu.

Repérage SP1 femmes [800x600]

Repérage ES2 les jeunes [800x600] 


 

 

Pour mon petit garçon Tom, cette "première" est un prétexte de plus pour jouer... 

 

 


Repérage SP1 Tom et Geoffroy [800x600]


 

 

... avec son copain Geoffroy, le fils de Frédérique et Christophe,

 

 

 


   

 

 

Les petits gars cherchent les pièges qui risquent de faire tomber leurs papas…

Repérage SP1 troncs [800x600]Deux passages de troncs retiennent leur attention ; quelques trous et bosses aussi… Repérage ES1 [800x600]C’est une spéciale en herbe, assez courte, tracée dans le même champ que l’année dernière; elle a laissé un bon souvenir à Christophe.

Repérage SP1 (2) [800x600]

 

 

 

  La deuxième mérite un peu plus que l’on s’y attarde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repérage Ptits gars [800x600]

 

 

 

 

 

Tracée non loin de Brionne, elle commence dans un sous-bois où de gros arbres ont été coupés pour permettre notre passage.

Repérage SP1 pilotes [800x600]

 

 

 

 


 

 

Un passage en dévers offre a priori deux traces ; il s’avèrera que la majorité des pilotes prendra la trace haute.

 

 


 

 

 

 

Repérage SP2 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous plongeons ensuite dans un champ avec une longue ligne droite, à peine perturbée par deux petites chicanes ; les cinq ou six rapports seront assurément passés.


 

 

 

 

GAAaaaazzzzzz ! Si tu freines, t'es un lâche !

Brionne2010 ES2 OC [800x600]

Nous tournons maintenant autour d’arbres centenaires avant de jouer aux montagnes russes dans la pâture.

Parfois, des marches ou des ornières de tracteurs viennent perturber nos montées et descentes.

ES3 CF [800x600]

 

Elles sont rarement dans le sens de la trajectoire : gaffe !

Pour finir, un long passage, parfois monotrace, dans le bois nous ramène à la cellule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait Christophe 1 [800x600]

 

 

 

 

 

Des passages de troncs et des petites grimpettes vicieuses risquent de créer quelques aléas de course.

 

Mais inutile de nous mettre martel en tête, la compétition, c’est demain…

 

 

 

 

 

 

 

  Là maintenant nous avons faim !

Portrait Marilyn 1 [800x600]


Moments de convivialité…

Retour et petit coucou à Jeff et Olivier qui viennent de passer leur moto au contrôle et s’en vont vers la spéciale 2… avec Thomas qui va la repérer une deuxième fois.

S Gite femmes [800x600]Pendant que nous prenons l’apéritif au très beau gîte qu’Olivier nous a réservé (le même que l’année dernière), les enfants jouent…

S Gite2 [800x600]

S Gite enfants [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olivier, Jeff et Thomas, qui se sont installés pas très loin de nous, nous rejoignent pour le dîner.

Portrait Geoffroy 1 [800x600]Portrait Tom 1 [800x600]

Réservation téléphonique pour une table de sept adultes et deux enfants à l’Auberge du Donjon, où nous avions bien mangé l’année dernière ; Christophe et Frédérique y sont d’ailleurs retournés ce midi.

Diner Resto [800x600]

En rentrant dans le restaurant, je vis un grand moment de solitude quand la patronne nous indique qu’aucune table n’est réservée à notre nom. N’est-on pas au bon endroit ? Me suis-je trompé ? Je rappelle le numéro sur mon mobile et après quelques secondes, le téléphone sonne… Un jeune serveur a attribué notre table à un autre groupe de neuf adultes.

Diner2 [800x600]

Quelques excuses plus tard, nous voici dans le café attenant au restaurant, appréciant l’apéritif offert et prêts à commander les menus…

Portrait Olivier [800x600]

 

AC OCsexy [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une télévision braille un peu de foot et de vuvuzela… Il doit y avoir du jeu, la France n’est pas sur le terrain ! Oui, je sais, c'est facile mais en cet été 2010, ces "demi-dieux", dont l'un d'entre eux sollicite une entrevue auprès du président de la république... et l'obtient... auront ecoeuré la majorité de leurs contemporains !

Portrait VS 1 [800x600]

Ce qui nous rassemble…

Le lever est "normal" avec un petit déjeuner prévu à 7h30. Christophe a dormi comme un bébé et se réveille à 7h15. L’entourage dormeur commencerait-il à déteindre sur lui ?

ES2 VS [800x600]

Thomas, Olivier et Jeff nous rejoignent pour partager café et croissants. Leur nuit a été moins cool… D’un autre côté, notre gîte a coûté 105 euros par famille ! Surtout, ne jamais faire la somme…

Portrait Frédérique 1 [800x600]ES3 CF2 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On amène les bidons au CH2, dans une belle maison normande.

Certains propriétaires n’hésitent pas à laisser la clé des champs et du jardin pour faciliter l’organisation. Bel effort !

Bidons CH2 2 [800x600]9h40, enfin le départ. Cette année encore, il se fait sur un podium avec un micro qui permet de nous exprimer… un peu !

Le CH1 dure 51 minutes ; il est usant. Des petites grimpettes sans gros dénivelé mais fournies en caillasses entament nos physiques.

En plus, ça glisse un peu et de temps à autres, on remercie la moto de prendre le relais car franchement, on n’est pas loin de la faute. Jeff enroule un gros fil de fer dans sa roue arrière ; il y a des jours où ça ne démarre pas comme on voudrait et pourtant, la motivation semble là…

Portrait Jeff 1 [800x600]

La nouvelle Gas a un chouette sabot et des protège-radiateurs…

CH2-VS-et-OC-fatigues--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

Bref, c’est seulement avec cinq minutes d’avance que nous pointons avant d’attaquer la spéciale. Femmes et enfants sont là pour nous encourager. Sympa car nous sommes déjà bien fatigués  !


 

 

 

 

 

 

 

 

L’herbe est glissante et Christophe qui est parti devant moi est impossible à rattraper. Il y a des passages de troncs mais nos franchissements ne sont guère académiques. Va falloir s’entraîner un peu au risque de terminer idiot… et maladroit.

Brionne2010 ES2 VS [800x600]

    


SP1                              tour 1              tour2

Thomas       4'28                4'07 (46ème/149)

 Vincent       4'27                4'13

Daniel         5'05                4'45

Olivier       4'34                 4'28

 Christophe  4'25                 4'14

Jeff           4'52                  /

 


 

Le départ du CH2 (48') est bien sympa avec une pâture, quelques petits sauts, une petite descente dans un bosquet avec au bas une épingle. J’y retrouve Olivier qui a calé la petite WRF.

CH2-Tom-et-VS--800x600-.jpg

Thomas, qui est parti une minute derrière nous rattrape et nous double facilement. Je suis incapable de suivre le rythme, trop fatigué. Déjà ! Olivier me passe aussi et il faut attendre la fin de l’ES2 pour que je le rattrape.

 

    


SP2                              tour 1              tour2

Thomas       9'37                8'56 (41ème/149)

 Vincent       9'49                9'26

Daniel         10'29               9'38

Olivier       10'23               9'56

 Christophe  10'01                /

Jeff           10'26               /

 


Le CH3 est plus cool ; les 49 minutes prévues nous laissent juste le temps de souffler. C’est avec huit minutes d’avance que nous arrivons. Malheureusement, Jeff qui est en panne de forme et de moral, ne veut pas repartir. Malgré nos encouragements, rien n’y fait ! Il a pris une minute sur un CH et se sent "cuit". Raisonnablement, il préfère arrêter plutôt que de risquer de se blesser.

Brionne2010 ES1 CF [800x600]

…et nous explose aussi un peu !

C’est donc à quatre que nous repartons pour ce second tour. Je fais le CH1 en tête et me sens plutôt bien. Derrière, en voulant dépasser Olivier, Thomas se prend un arbre et bûcheronne sévère avec la Husky 300 en guise de tronçonneuse, sous les yeux de Christophe qui, non, non, non,  ne se marre pas. Olivier, lui, est bien dans le rythme.

ES3 ensemble [800x600] 

CH2 CF fatigué [800x600]

 

 

 

 

 

Dans le CH2, je suis à la traîne ; Christophe est déjà loin devant. Mais dans une traversée de bois assez rapide, la belle 250 KTM part en travers et Christophe chute lourdement : douleur à l’épaule, fatigue accumulée, plaque latérale arrachée…

 

Malgré nos encouragements -Thomas nous passe peu après-, Christophe préfère abandonner. L’arrivée n’est pourtant plus trop loin…

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est à ce moment que j’entends un bruit de chaîne inquiétant. Très vite, je déraille sous les yeux de Claude Pruvost ; ma roue arrière est complètement desserrée… Je dois pointer dans cinq minutes, je resserre à la main et choisis de continuer jusqu’au CH2. J’y arrive enfin dans un bruit inquiétant.

ES3 VS [800x600]

Tandis qu’Olivier me fait mon plein, je trouve une clé de 27 et nous tentons de refaire la tension de chaîne.

Les tendeurs sont bloqués, ce que Thomas voit tout de suite. Merci les gars… Sur ce coup là, ils me sauvent la mise ! Je pointe avec dix secondes de marge avant de prendre une minute de pénalité !

 

L’ES2 est technique avec des passages creusés et une marche bloque Olivier. Thomas trouve le bon grip, et même s’il se couche dans l’humus il ne tombe pas !

Il est clair que notre jeune adhérent apprend vite la tacatacatique de Papyvon… Un petit coucou à Marilyn et Frédérique et nous voici repartis pour en terminer tranquillement avec le CH3. Pas de pénalités, l’essentiel est acquis !

Brionne2010 ES2 VS [800x600]


  Thomas prend le relais…

Jeff puis Christophe ont joué la sécurité. Nous sommes assez entamés et j’oublie même de rendre mon transpondeur.

Un dernier verre partagé en dénombrant les plaies et les douleurs...

Sur le chemin du retour, Christophe, qui est devant nous, prend la mauvaise direction et perd une heure...

 

Brionne2010 ES2 TD [800x600]

 

Les résultats comptent pour du beurre mais quand même l'enduro de Brionne a été une nouvelle fois sélectif.

Chez les pilotes Azimut : sur 149 au départ, Thomas termine à la 47ème place, olivier à la 80ème tandis que je m'intercale entre les deux à la 64ème place.

 

Mes yeux se ferment et je pique du nez. Heureusement, j'ai mon chauffeur personnel qui double Thomas et sa petite Fiesta. Un petit texto plus loin, je me rends compte sans tristesse du passage de relais... Vingt ans nous séparent ! C'est vrai qu'il n'y a plus que sur l'autoroute que je suis devant lui !

Vincent SENOCQ


Pour information les classements des Flandres...

scratch Flandres [800x600]

E1 Flandres [800x600]

E2 Flandres [800x600]

E3 Flandres [800x600]

 

Il y a une erreur en E3 puisque Thomas est compté à 0 mais tout ne se passe pas forcément comme on voudrait...

AC Geoffroy [800x600]

AC Tom [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AC Fin non prévue [800x600]

Lire la suite

Epreuve 4/8 : Epernay

15 Juin 2010 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2010

Epreuve 4/8 : Epernay

13 juin 2010

logo

Cette saison 2010, je fais la route avec l’ami Christophe, un gars plutôt organisé, méticuleux, rigoureux et prévoyant…

Epernay2010 Préparation CF plaue latérale [1024x768]

 

 

Bon d’accord, c’est rassurant et ça m’a déjà sauvé la mise… mais parfois, ça bouscule ! Comme notre départ est prévu à 11h00 de Valenciennes, nous avons convenu d'un RV à 10h30, le temps de charger la voiture et la remorque.

 

 

 

 

 

10h15, ça sonne ! Un petit café plus loin, nous voici déjà sur la route d’Epernay. Je pense aux années où je faisais la route avec mon ami Dominique Moulart et où nous plantions la tente dans la nuit… après avoir réparé l’éclairage de la moto ou changé le pneu FIM... L'année dernière, j'ai fait la saison en compagnie de notre Prezz préféré : cool sur l'horaire mais peu stressé (là, je tutoie l'euphémisme !) pour sa moto. C'est amusant de découvrir les caractères de chacun.

 

Epernay2010 Le parcours [1024x768]Le parcours-copie-1

En tous les cas, l'enduro nécessite une certaine faculté d'adaptation et cette année encore, la route du samedi se fait avec une grande envie de rouler et le sourire aux lèvres. De mon côté, j'espère que je n'exaspère pas trop mes compagnons enduristiques...

Bref, pour ce 7ème enduro d’Epernay "Terres de Champagne" organisé par le moto club éponyme, nous sommes bien à l’heure ! Et pourtant, le fléchage dans la ville est… euh, inexistant. Il suffit pourtant de viser le centre ville puis de suivre "Hall des sports".

Même en se perdant un peu, il est bien trop tôt avant l’ouverture des contrôles quand nous arrivons au parc fermé.

Une première expérience…

Nous décidons donc d’aller repérer les spéciales. 

La spéciale 2, pour commencer, est tracée dans un grand champ, le même que l’année dernière. Comme il a pleuviné toute la matinée et toute la semaine précédente, c’est trempés par les hautes herbes que nous remontons dans la voiture.

Epernay2010 repérageSP2 [1024x768]

La spéciale 1 est beaucoup plus technique. Elle est tracée sur et autour d’un terrain de cross que l’on empruntait en liaison en 2009. Départ dans un bois, un grand trou, virage à gauche, petite butte, virage à droite, ornières, petit saut, ornières, une table à sauter... STOOOPPPP !

Repérage SP2 [1024x768]

Une épingle à droite oblige, et ça m’arrange, à ne pas aller trop vite ni trop loin. Virage à gauche, descente, épingle trempée, montée caillouteuse, zigouigouis, ligne droite en descente, vélodrome et une série de sauts…

Nous plongeons dans une belle descente avant d’attaquer la partie boisée et technique. Montée en "S" un peu vicieuse puis une alternance de passages étroits dans le bois et d’incursions sur le terrain de cross.

Dans le bois, une cuvette bien creusée retient notre attention… Nous la repérons longuement !

Epernay2010 repérage SP1 [1024x768]

Je pourrai presque réciter la suite de la spéciale ; et là, chers lecteurs, vous qui êtes au moins douze, penseriez : « quelle mémoire ! ». Ben non, en fait !

Comme Thomas nous a retrouvé un peu plus tard au parc fermé, nous avons repéré cette spéciale une deuxième fois ce qui pour moi, en quelques saisons d’enduro, est une première !

Là, je pense très fort à Dominique et au Prezz, eux qui auraient bien évité de repérer quoi que ce soit...

Si je mets ma mauvaise foi de côté, je dois avouer que nous passons un moment sympathique. Marcher sous le soleil maintenant levé, écouter les conseils avisés de Christophe pour les sauts, chercher des trajectoires…

Et d’ailleurs Mickaël Pichon l’a dit : il faut repérer trois fois les spéciales…

Ah, oui, trop cool… On cache les bidons au CH1 près de la zone de trial ; demain, on pourra dormir plus longtemps…

Zone trial1 [1024x768]

 

Epernay2010 CA [1024x768]

Les contrôles administratif et technique se déroulent sans stress particulier. Pas de sonomètre et d’ailleurs, sur le parc, on ne remarque plus de motos trop bruyantes.

Un parc en or…

Dans le parc fermé, on reste en admiration devant les "classiques", des motos anciennes qui pour beaucoup d'entre elles, nous ont fait rêver...

Epernay2010 parc fermé ancillotti [1024x768]

Epernay2010 parc fermé KTM 240 [1024x768]

Oldies IT [1024x768]

Epernay2010 parc fermé maico [1024x768]

oldiesKTM [1024x768]

Olivier et Jean-François nous rejoignent vers la fin d’après-midi. Christophe fait une petite soudure à froid sur son pot qui fuit un peu, on trouve une place pour ma gas claudiquante.

Epernay2010 parc fermé bricole [1024x768]

Epernay2010 CT béquille gas2 [1024x768]

Soudure pot [1024x768]

Enfin, nous regagnons notre hôtel : le XXL à Vauciennes. Tiens au fait, pour l’année prochaine, ne pas rentrer dans le village mais rester sur la départementale 10…

Epernay2010 apéro [1024x768]

L’accueil est toujours aussi sympathique et Thomas doit être recadré à de nombreuses reprises.

Epernay2010 XXL [1024x768]

Apéritif puis repas copieux avec la télévision et l’incontournable coupe du monde.

Epernay2010 XXL2 [1024x768]

On a tellement bien mangé qu’une petite ballade s’impose. Le long de la voie ferrée, Jeff et Thomas nous font rire avec leurs histoires visqueuses de grues et d’engins de chantier.

Epernay2010 balade [1024x768]

Il est l’heure : dodo !

Sunday : are you ready to race ?

5h00 ! Christophe va prendre un bain… Comme l’hôtel est fermé, il ne peut aller se balader et réveille toute la chambre à 6h30. Il faut dire que le petit déjeuner est prévu à 7h45… On palabre sur notre niveau pitoyable en anglais et d'ailleurs on est assez constant car l'année dernière, on évoquait Lady Diana.

Epernay2010 petit déj [1024x768]

On est tous prêts très tôt, 1h15 avant le départ si ma mémoire est bonne.

Epernay2010 (parc fermé [1024x768]

On en profite pour discuter avec les uns et les autres, notamment les gars du RTT, Jean, Olivier, Jean-Yves, Claude... qui ont monté une grande table et leurs tentes juste à côté de notre remorque... à moins que ce soit l'inverse.

Epernay2010 RTT [1024x768]Le soleil qui commence à chauffer vraiment laisse augurer une super journée.

Epernay2010 CF sexy [1024x768]

Epernay2010 départ [1024x768]

 

10h16 : le départ. Devant nous, un concurrent démarre sa moto avant l’heure exacte. Plutôt cools, les commissaires lui demande gentiment de couper son moteur. Hier au contrôle technique, un concurrent qui avait un souci a effectué un demi-tour "à la Petermarcel" puis a remonté la file, moteur tournant... avec à la clé, juste une remontrance !  

 

Le CH1 commence par une bonne portion de route pour sortir de la ville et de chemins rapides avant d’attaquer un bosquet. On passe parfois entre les vignobles puis de jolis chemins souvent dans les bois. Je suis devant mais ne vois pas une flèche. Heureusement, je fais vite demi-tour et ne perds qu’une petite minute. La spéciale 1 arrive en fin de CH, un peu brutalement, d’autant que je n’ai pas beaucoup d’avance sur l'horaire. Du coup, je me retrouve derrière Christophe, tout étonné de me voir arriver.

Epernay2010 CF1 [1024x768]

Mon départ est un peu moyen et plutôt poltron, je ne saute pas la table et ne fais pas grand-chose de ce que j’avais prévu lors de la reconnaissance. Christophe, juste devant moi, va vite sur le terrain de cross. Je regagne un peu de temps dans les passages trialisants…

Epernay2010 JF1 [1024x768]

Pas d’erreurs significatives pour les pilotes azimutiens sur cette spéciale.


SP1                               tour 1              tour2

Vincent       4'04                3'58

Thomas       4'22                4'00

 Christophe 4'06                4'22

Olivier       4'18                 4'11

Jeff           4'42                4'29

 


Ces chronos sont à mettre en rapport avec le scratch de Stéphane Hocquet : 3'23 !

 En sortie, il y a une zone trialisante très courte puis c’est le CH1.

Epernay 2010 Zone trial2 [1024x768]

Olivier prend deux minutes de pénalité pour sauver le soldat Thomas et sa 300 HVA d'un bourbier immonde. 

Epernay2010 OC2 [1024x768]

Thomas, dont ce n’est pas le week-end, est resté bloqué et a cramé sa bougie… à remplacer, bien entendu ! Il va accumuler les tuiles.

Epernay2010 TD2 [1024x768]

Le CH2 commence dans la même zone de trial avec un beau pierrier, la descente d’une vraie marche et deux montées en parallèle ; ça passe à droite !

Zone trial pierrier [1024x768]

Puis on arrive à une grimpette vicieuse avec deux grosses roches en travers qui cassent l’élan. Nous l’avons repérée hier ; il existe une échappatoire à gauche mais nous étions obligés de la grimper l’année dernière. Ca doit passer !

Epernay2010 JF2 [1024x768]

Jean-François, Olivier et Christophe contournent la difficulté.  Ce matin, Olivier Duclos m’expliquait que les enduros étaient nettement moins durs maintenant, notamment à cause des CH très larges. Pourtant, le CH2 est assez serré avec un chemin interminable, le long d’un ruisseau parfois asséché. C’est monotrace et très fatiguant. Nous pointons avec deux ou trois minutes d’avance, juste de quoi souffler un peu.

Epernay2010 VS1 [1024x768]

Le CH3 est une ligne de 10 minutes dans les bois. On la fait avec Christophe à un bon rythme et on pointe dans la minute mais sans aucune marge…

Epernay2010 CF2 [1024x768]

La fatigue se fait sentir et quand je dis à Christophe que je commence à être cuit, il se met presque en colère. « Mais c’est dur Vincent ! Moi aussi, j’ai du mal… ».

Bon ben alors, je suis dans la moyenne…

 

Le deuxième tour risque d’être chaud !

Epernay2010 TD1 [1024x768]

En plus, le contrôleur du CH2 a décalé son horloge de trente secondes. Jeff en fait les frais d’une ou deux minutes…


SP2                              tour 1              tour2

Christophe  3'55                3'50

 Thomas       4'03                3'54

 Vincent       4'03                3'56

  Olivier       4'21                4'07

 Jeff           4'31                4'19

 


Stéphane Hocquet est en 3'26. Sans commentaires...

Pour le dernier CH, c’est nettement mieux que l’année dernière. Il y a plus de chemins, moins de route et nous pointons avec quelques minutes d’avance.

Epernay2010 VS2 [1024x768]

Pourtant il reste un tour, qui risque d’être long tant les organismes sont fatigués. D’ailleurs, Christophe, bloqué par un pilote un peu lent n’ose pas klaxonner et prend une minute dans le CH3. Il termine avec une épaule douloureuse. Jeff prend 2’ au CH2, puis encore 2’ au CH3. Thomas et tous ses problèmes (axe de pédale de frein perdu réparé sommairement !) puis une crevaison à l’avant dans le CH4 s’en sort finalement pas si mal avec 33’… Olivier, lui, reste bloqué dans des bourbiers et prend au total 41’ de pénalité. De mon côté, je pointe à zéro mais je termine le CH4 à l’arrêt, une douleur intense au poignet droit.

Epernay2010 OC1 [1024x768]

Comme l’année dernière où Jeff avait raté un CH, on est parfois surpris par le fléchage, qui est source de quelques erreurs. 

Sur la route du retour, on est tous un peu cuit. Mes yeux se ferment, nos articulations sont douloureuses et nous pensons tous, plus ou moins, à un bon massage, un bain chaud ou un lit accueillant… histoire de se requinquer afin d’être en forme pour Brionne, la semaine prochaine...

Epernay2010 fin [1024x768]

Vincent

 

Un point sur les classements...

  Tout d'abord, il faut noter que 188 pilotes ont concouru en ligue 2, dont 32 de la ligue des Flandres. 161 ont terminé, dont 28 de notre ligue. C'est plutôt pas mal !

Stéphane Hocquet gagne l'enduro tandis que Frédéric Foret et Jean Michem terminent respectivement 10ème et 13ème.

Chez les pilotes Azimut :

 



Scratch sur 188 au départ
Flandres sur 32 au départ
Vincent
75 
13 
Christophe
94
 14
Jean-François
 138
23
Thomas
 158
27
Olivier
 159
28

 

Epernay2010 Portal1 [1024x768]

 

 

Lire la suite

Brayonne 2010 : 5 et 6 juin

10 Juin 2010 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #Balades passées

 

Briefing 8h00 précises-Départ 9h00…

 

  Lors de son briefing, Xavier, notre organisateur et ouvreur normand avait été clair : « Le programme est copieux, il faudra enchaîner avec une petite pause toutes les deux heures… ».

Brayonne2010 w (21)

C'est vrai que sur les deux jours, nous devons découvrir les vallées de la Bresle, de la Béthune, de l'Eaulne et de l'Hyères: tout un programme !

Brayonne2010 w (5)Brayonne-2010 Adrien [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brayonne2010 w (11)

 

C’est ainsi que je me retrouve, comme le Prezz, levé à cinq heures pour un départ de Valenciennes à six heures et une arrivée à huit heures à Sainte-Beuve en rivière avec en récompense un petit-déjeuner sympathique et ensoleillé en terrasse.


Brayonne2010 w (7) 

 

Une bonne surprise, deux petits nouveaux, Yann et Nicolas, nous accompagnent et viennent diminuer la moyenne d’âge…

Qui sait, peut-être hausseront-ils le niveau moyen de pilotage ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Brayonne2010 w (8)

 

 

 

  Après le petit briefing, c’est presque ponctuellement que nous enfilons nos casques : 09h10, bel effort !

Mais l’YZ de Xavier R. (Maurice) ne démarre pas. Une poussette plus loin, c’est bon !

 

 

 

 

Brayonne2010 w (13)

 

Mais la 200 WR du Prezz fait des siennes…

Brayonne-2010 panneTd mécano [800x600]

Brayonne-2010 pannedépités [800x600]

Brayonne-2010 Adrienmoto2 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

Les casques tombent les uns après les autres. 45 coups de kick plus tard, tout le monde est en tee-shirt. Les discussions vont bon train. il fait beau, tout va bien...

 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun y va de son conseil : la bougie puis le filtre à air puis le carburateur ou même le pot d’échappement sont tour à tour démontés. Rien n’y fait et notre Prezz finit par renoncer à partir.

Brayonne-2010 Papyvon [800x600]

Papyvon est très fier de sa nouvelle moto, une 250TE Rando.

Il est 10h15 quand la moto de Maurice craque enfin… à la poussette.

 

Les premiers chemins sont sympas, plutôt secs et roulants.

Brayonne2010 w (6)

 

 

 

Il faut qu’on assure un minimum devant "les nouveaux" car jusqu’ici, Azimut enduro doit avoir dans leur esprit, une connotation pour le moins péjorative.


 

 

 

 

 

 

Brayonne2010 w (10)

 

 

J’imagine bien leurs pensées qui vagabondent. « Ce week-end, on a fait une ballade avec un drôle de club...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pilotes passent leur temps à discuter du temps d’avant, il n’y a que des vieux, le président roule, enfin, aimerait rouler sur une espèce de moto qui est plus vieille que moi… Bla, bla,bla… ».

Brayonne2010 w (15)

La première difficulté est une descente copieuse dans l’herbe d’une carrière. Yvon, qui étrenne sa rutilante Husqvarna 250 Rando, s’y couche mais ne tombe pas, faut pas confondre !

Brayonne2010 w (16)

 

Brayonne-2010 descenteFC1 [800x600]

Brayonne-2010 descenteFC2 [800x600]Brayonne-2010 Yann [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11h30. Merde ! Je casse mon attache rapide après avoir déraillé. Mon pignon de sortie de boîte est bien entamé. Me voici très vite en quête d’un concessionnaire où je retrouve Daniel, Béa et notre Prezz, qui crie "à l'aide" !

Brayonne2010 w (18)Daniel et Béa profitent du marché juste à côté pour acheter de la volaille fraîche ; c'est en cette charmante compagnie que je passerai une vingtaine de kilomètres au fond du camion, dans les vapeurs d'essence d'un bidon fuyant. Putain, Yann !

Brayonne2010 w (12)Pour le Prezz, on se rend vite compte que c’est cuit. Le circuit électrique d’origine de la WR est bourré de faux contacts et l’allumage est aléatoirement intermittent, voire inexistant. Pourtant, Thomas y met toute sa bonne volonté mais rien n'y fait !

DSCFpanne prezzKatia [800x600]

La moto se noie et quand la petite étincelle montre le bout de son nez, elle apparaît bien faible face à l’essence accumulée par les nombreuses tentatives de démarrage.

 Brayonne2010 w (47)

De mon côté, bien qu’il n’y ait pas de pignon en concession, j’ai une lueur d’espoir puisque François, le frère de Thomas, a une CRF 250 dans le garage. Pourtant, François préfère ne pas démonter sa moto, il est vrai presque neuve, et du coup, je pense sérieusement à rentrer à la maison avec Le Prezz juste après le casse-croûte.

Brayonne2010 w (64)

Pendant ce temps, c’est notamment dans de multiples trous de bombes, que nos amis Azimutiens s’amusent. Lâchées par les avions avant de s’écraser, elles offrent un petit relief sympathique pour se divertir en enduro.

Brayonne-2010 Jacques2 [800x600]Xavier, 250WR ouvre efficacement la piste tandis qu’Yvon la ferme et pourtant, on sait tous qu’il a la langue bien pendue. Brayonne2010 w (2)François, 250 WRF, assure son  train de sénateur, très propre, sur lui et dans son pilotage. Maurice, 250 WR, qui suit le rythme des plus rapides, cale et redémarre, de façon métronomique.

Brayonne-2010 sautXB2 [800x600]

Thomas, 300 HVA, commence à rouler trop vite pour tous. De temps à autres, il vient arsouiller celui qui veut bien s’y frotter avant d’accélérer à grands coups de gaz avec parfois un beau travers à la clé.


Brayonne2010 w (58)

 

 

Yann, 450 WR, et Nicolas, 400, KTM, sont bien dans le rythme. Ils sont venus pour accumuler de l’expérience et des kilomètres avant de s’embarquer pour le Raid de l’amitié 2010.

 

 

 

 

 

 

  Juste avant d’arriver à Sommery, le groupe se met dans le rouge en tentant une grimpette bien chaude. Seul Thomas l’efface sans problème.

 Brayonne-2010 grimpette2 [800x600]

Brayonne-2010 grimpette3 [800x600]Brayonne-2010 grimpette4 [800x600]

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brayonne-2010 grimpette [800x600]

Brayonne-2010 grimpetteHVA [800x600]

  De notre côté, nous faisons route vers le point de rendez-vous du déjeuner : Sommery. Trois voitures se suivent et l’on finit par se séparer. Les GPS ne donnent pas tous la même route…

Brayonne-2010 grompetteHVA2 [800x600]Le repas est cool, à l’ombre avec un buffet de crudités et des sandwichs royaux. On y retrouve Jacques qui va ouvrir la boucle de l’après-midi.

  DSCFdéj [800x600]

DSCFdéj (2) [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passe une heure au téléphone à essayer de dégotter un pignon. Katia, Mme Becquet à la ville, finit par m’emmener chez Cardy Gaillefontaine. Il n’est pas loin de 18h00 quand je rejoins le groupe sur le terrain de cross de Saint-Pierre où nous faisons une petite pause. Moi, je suis frais comme un gardon !

Brayonne-2010 terrainM2 [800x600] Thomas s’amuse et fait montre de son talent.

Brayonne-2010 terrainFC3 [800x600]

On retrouve aussi un Daniel tout fringuant, qui a délaissé la clé de douze et qui saute une butte au volant de son Range, juste pour le plaisir.

Alice-et-Thomas.jpg

En repartant, Jacques nous invite à un petit passage boisé avec des montées et descentes bien pentues. C’est l’occasion pour Nicolas de réaliser une figure copieuse. Arrivé sur le haut de la grimpette légèrement cabré, il ne peut décélérer, fait un demi-tour involontaire et se dirige vers le bas sans ne plus contrôler quoique ce soit. Il finit par sauter de la KTM, qui atterrit non loin de lui, quelques mètres plus bas…

 Brayonne-2010 montée1 [800x600]

Brayonne-2010 montée2 [800x600]

Brayonne-2010 mpontéeTD [800x600]

L’après-midi se termine normalement. Yann se vautre à cause d’une ornière imprévue et tord son radiateur, Yvon couche mais ne choie, Thomas joue au chat et à la souris, tantôt avec Xavier, tantôt avec moi. Maurice redémarre de mieux en mieux et François conte fleurette à une branche qui l’envoie face contre ornière. Quant à Nicolas, il se fait discret. Il faut dire qu’il n’est pas passé loin de la correctionnelle tout à l’heure !


Brayonne2010 w (22)


 

 

 

 

Jacques nous quitte et laisse la piste à Xavier ; il a encore du travail…

Nous arrivons satisfaits mais pas trop épuisés de la journée, prêts à attaquer apéritif et côtelettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le repas du soir est bien cool, prétexte aux sempiternelles histoires de vieux soldats.

Emilie.jpg

Comme ce midi, Alice, spécialiste de la marche-arrière oscillatoire, et Emilie, la "grande soeur" participent activement à la dégustation.

Brayonne2010 w (25)

Hélène, qui suit ses fils, François sur les terrains de cross et Thomas sur les enduros, apprécie, en presque spécialiste, nos petits exploits d’enduristes du dimanche…

Brayonne2010 w (34)

  En cette fin de première journée, on ne peut qu'être super satisfaits de l'organisation. Encore félicitations à Katia pour ce repas, et pour tout le reste bien sûr !

Brayonne2010 w (31) 

Dans la campagne Normande, il y a toujours un peu d’eau…

Sauf que ce dimanche matin, nous sommes réveillés par un violent orage et des pluies abondantes.

Brayonne2010 w (42)

Les excuses bidons commencent à fleurir. Problème de pouce, de pignon de sortie de boîte, manque d’essence, fatigue, joints spy… On ne sait quoi trouver pour faire montre de notre mauvaise volonté.

Brayonne2010 w (38)

Comment va-t-on occuper notre dimanche ? Y-a-t-il un cinéma à 50 kilomètres à la ronde ? Peut-on survivre ici sans moto ? Katia m’a montré hier, notamment lors de la visite guidée de Forges-les-eaux, que la campagne Normande était pleine de ressources culturelles et associatives.

Et d’ailleurs, personne ne songe vraiment à renoncer…

Brayonne2010 w (43)Très peu de temps après le départ, on est trempé. Yvon, mal réveillé, se tanke dans la première grimpette, avant de se vautrer –pardon, d’élégamment se coucher- au passage du premier tronc d’arbre.

Brayonne2010 w (45)

Pourtant l’enthousiasme est là, les chemins sont superbes et aujourd’hui, ça enchaîne… La campagne devrait être belle, elle est embrumée mais qu'importe !

Brayonne2010 w (54)

Thomas, qui a fusillé ses joints spy, est sur l’YZ de Maurice ; il s’amuse comme un petit cabri. On est souvent dans les bois et les petites grimpettes et divers dévers agrémentent la matinée.

Brayonne2010 w (49)On passe un premier gué, le long de l’autoroute sans problème particulier. Yann, qui doit savoir nager, met la grosse WRF au rupteur, déclenchant une grosse gerbe derrière lui.

Brayonne-2010 gué4 [800x600]

Brayonne-2010 gué2 [800x600]

Brayonne-2010 gué5 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est midi quand on ravitaille en essence et en barres de céréales, juste après un gué, qui se souvient de Thomas.

Brayonne2010 w (62)

Quelques années plus, tôt il en est sorti un peu violemment et a atterri non loin de la barrière d’une maison, allongé de tout son long !

Brayonne2010 w (61)Brayonne-2010 guéNico [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brayonne-2010 guéFC [800x600]

Notre assistance est toujours au top. Béatrice, Daniel, Hélène sont aux petits soins ;  François observe les traitements que l’on inflige à nos motos. Les enfants, Pauline et Adrien, jouent…

 

Brayonne2010 w (57)

Agathe ne perd pas une millette de nos tribulations et nous mitraille, sans cesse.

Brayonne2010 w (50)Xavier en profite pour essayer sa probable future moto, une CREF. Il n’attend pas longtemps avant de se louper dans une petite grimpette ridicule. Ah, ah, ah !

Brayonne-2010 XB3 [800x600]

Au passage du tourniquet, Thomas, avec son optimisme naturel, évite le pont et tente un passage en force dans l'eau...

En fait d'eau, il s'agit d'une glaise puante et très collante.

 

Quand les chemins sont roulants, ils sont aussi glissants : la craie est humide !

Thomas, saute d’une ornière à une autre et goûte l’eau d’une bâche un peu profonde.

Brayonne2010 w (52)

Comme je suis avec Yvon, on se moque un peu…

Brayonne-2010 VS1 [800x600]

Le deuxième ravitaillement fait suite à un beau chemin que nous avons emprunté à l’enduro d’Eu. Il est étroit, boisé avec de petites marches ; nous nous amusons à le faire dans les deux sens.

Brayonne2010 w (67)

Yann a un petit passage à vide. Il se loupe quelques fois sous les yeux d’Yvon qui observe malicieusement.

Brayonne-2010 assistance2 [800x600]

Brayonne2010 w (69)

On repart avec une envie de plus en plus pressante de manger, vraiment ! Le long d’un champ, deux chemins parallèles permettent à François de s’illustrer. Il ne voit la clôture qu’au dernier moment, bloque tout et s’étend dans la boue. La belle et la bête sont repeintes !

Brayonne2010 w (66)

La ballade ne pouvant être parfaite, on loupe le dernier tiroir. Il faut dire qu’Yvon a pris la CREF et a rajeuni de quelques dizaines d’années. En plus, lui arrive à la redémarrer ! Nicolas tombe une dernière fois dans la forêt mais gentiment…

Brayonne2010 w (4)Il est 16h00 quand nous sanglons les motos sur la remorque, l’heure aussi de déguster le super buffet. Le tout sous le soleil…

Brayonne2010 w (3)

Elle n’est pas belle la vie ?

Merci à Katia et Xavier pour leur accueil, à Daniel et Béa pour leur assistance toujours aussi efficace, à Agathe pour les clichés, dont certains ont agrémentés ce compte-rendu.

Félicitations à Xavier (et aussi Jacques) pour ces supers chemins.

 

Vincent

 

Lire la suite

Epreuve 3/8 : Rocroi

9 Juin 2010 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2010

Près de six cents pilotes sur le plateau de Rocroi et en bordure de Thiérache lors de la 14e édition de l'enduro : d'ores et déjà, on peut assurer que la quinzième bougie sur le gâteau d'anniversaire sera à la hauteur de l'événement, comme l'ont laissé entendre les organisateurs.


rocroi2010 010522 [Résolution de l'écran] « Formidable, jubilait Richard Huet, le vice-président du Moto-Club du Plateau de Rocroi, à la rentrée de la dernière moto au PC d'Eteignères, aucun des 593 pilotes engagés n'a été contraint à l'abandon, soit sur pépins physiques, soit sur ennui mécanique.

rocroi2010 010527 [Résolution de l'écran]

La météo, la disponibilité et le sérieux dont ont fait preuve les cent cinquante bénévoles ont été les ingrédients indispensables à cette grande réussite ».
Inscrite au calendrier belge, l'édition 2010 a vu la participation de 140 pilotes d'outre-Quiévrain, parmi lesquels de nombreux internationaux, tous désireux de partager ce moment de passion aux Pays des Rièzes et des Sarts dans le sillage des régionaux de l'étape et de ceux qui étaient venus de toute la moitié nord de l'hexagone.


rocroi2010 010526 [Résolution de l'écran] A l'issue des trois spéciales, vécues à deux reprises durant la journée, du côté de « Mon Idée », sur la zone d'activités des Mazures et près de l'ancienne voie ferrée à Maubert-Fontaine, après la centaine de kilomètres dite de transition qui devait emmener tout le monde par Auvillers-les-Forges, Neuville-les-Beaulieu, Maubert-Fontaine, Tremblois-les-Rocroi, Rimogne, Harcy, Bourg-Fidèle, Revin, Gué d'Hossus, Sévigny-la-Forêt et Taillette, le Belge Kévin Gauniaux s'adjugeait la première place devant ses compatriotes, Cédric Cremer et Thierry Klutz.

Source http://www.lunion.presse.fr/article/sports-region/motocross-enduro-du-plateau-record-a-rocroi

 

rocroi2010 0594 [Résolution de l'écran]

L'équipe d'enduristes AZIMUT a été réduite à un trio d'inébranlables puisque seuls Thomas, Jeff et Olivier ont participé.

Jean-Christophe (entorse du genou) et Vincent (entorse du pouce) étaient blessés tandis que Christophe était retenu ailleurs.

rocroi2010 0599 [Résolution de l'écran]

Heureusement, une équipe de marshalls avec Greg, Balou, Yvon et évidemment Béa et Daniel a aussi été présente, comme chaque année, pour représenter notre club.

Notons aussi bien sûr le rôle essentiel joué par Daniel dans l'organisation de cet enduro.

rocroi2010 010511 [Résolution de l'écran]

Il m'est évidemment difficile de raconter une course à laquelle je n'étais pas présent, d'où la petitesse de ce compte-rendu !


Vincent

 

Pour information, les classements du championnat des Flandres après cette course...

 

classment scratch

classment E1

classment E2classment E3


Lire la suite