Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Epreuve 4/8 : enduro de Brionne

20 Juin 2009 , Rédigé par Vincent Publié dans #ENDURO : Saison 2009

 

 

BRIONNE 20 juin 2009

Epreuve 4/8

 

La base de loisirs de Brionne et le Brionne Moto Verte accueillent l'édition 2009 du quatrième enduro de la saison.

 

Notre club Azimut Enduro "le club des randonneurs qui n'oublie pas les fonceurs" est particulièrement bien représenté puisque huit Ligue 2 (Le Prezz, Vincent, Marc, Olivier, Jeff, Pascal, Christophe Floquet et Jaufré) et deux Ligue 3 (Christophe Quandalle et Pierre Borrin) sont inscrits. A noter que Daniel, azimutien de cœur est présent en ligue 2.

 

La météo est ensoleillée ! Rien à dire, nous sommes vernis cette année !

Les contrôles administratifs et techniques ont la particularité de se dérouler uniquement le samedi. Nous avons de ce fait le loisir de voir Pascal plus tôt qu'à l'habitude.




Les préliminaires…

Ici, le transpondeur est fourni contre un chèque de caution et il faut acheter un support plastique. A part cela, rien de particulier si ce n'est que Vincent, profitant de la discussion entre les commissaires et les pilotes, va directement à la peinture sans démarrer sa moto.

 

Nous pénétrons dans le parc fermé, munis de notre couverture environnementale puis c'est le moment tant attendu et la bière qui va avec !

Il est temps d'aller repérer une spéciale. Christophe est arrivé comme à son habitude très tôt ! Son GPS lui a pourtant occulté la "nouvelle" autoroute joignant Amiens à Rouen…

 

Comme il a déjà marché une heure dans la SP2, nous choisissons d'aller repérer tous ensemble la SP1.


Nous peinons un peu à trouver les panneaux qui nous y amènent mais le déplacement vaut le coup.

  Le site est superbe (un ancien terrain de cross dans une prairie) avec de nombreuses montées et descentes et des sauts, enfin pour les meilleurs. Les banderoles sont bleues à droite et blanches à gauche: les tout-droits sont donc impossibles… en théorie !


 

Deux petits passages de pneus sont là pour nous effrayer… Un peu !

 

 





On dépose nos sacs au gîte perdu dans la campagne normande. Le lieu est superbe et nous pouvons même choisir des chambres individuelles.






Une fois encore, merci Olivier !


Il est 21 heures bien sonnées quand nous nous mettons en quête d'un restaurant.


Il pleut toujours un peu en Normandie…

Le (bon) repas est bien arrosé et lorsque nous sortons, la gendarmerie est sur la place prête à contrôler tout contrevenant. Nos conducteurs étaient-ils clean ?

 

L'arrivée au gîte d'une Clio -RS d'un soir- nous apporte quelques éléments de réponse…

Petit-déjeuner copieux et arrosé… Une fuite dans la douche d'Olivier et Isabelle nous amuse un peu plus que les propriétaires !

 

 

 

 

Notre départ est prévu pour 9h40.

Le premier CH va nous balader pendant 49 minutes. Il va réserver d'étonnantes surprises pas toutes agréables…


Un CH1 maudit pour les Azimutiens


Le CH1 est constitué de nombreux chemins dans la forêt, souvent étroits avec des pierres moyennes assez vicieuses.

Au premier tour, Marc est parti très rapidement et se plante au premier fléchage.

 

Pascal a encore moins de chance. Dans le premier chemin qu'il attaque avec la motivation qu'on lui connait, sa TM part en sucette et il casse son guidon. Fin !


 

Jaufré, Christophe et Vincent roulent ensemble.


Au deuxième tour, Olivier crève et choisit d'arrêter vu la difficulté du parcours. Il fut un temps où l'on terminait parfois à plat… T'inquiète Isabelle, ce n'est pas toi qui lui portes  la poisse.

 

Alors qu'avec Jaufré, il a réussi à suivre le rythme infernal de Christophe tout le premier tour, Vincent cale de nombreuses fois et peine à redémarrer. Pire, à la fin du CH, il ne voit pas une bifurcation et embraye… sur le CH2 sans faire la spéciale 1.





Le temps de se rendre compte de son erreur, il rejoint la spéciale par la route et pointe avec 28 minutes de pénalité. Bad day !

 

 

 


La SP1

A l'arrivée du CH1, nous enchaînons par la première spéciale repérée hier. Elle dure environ 4 à 5 minutes mais nous paraît assez longue à tous. Il faut dire que les chemins menés à train d'enfer nous ont bien entamés.


Le scratch est pour Stéphane Hoquet en 4'05 puis 3'47.

Christophe aligne 4'29 et 4'31, Vincent 4'32 et 4'30, Christophe Q. 4'49 et 4'32, Pierre 4'52 et 4'34, Jeff 5'04 et 4'37, Daniel 5'01 et 4'41, Olivier 4'53, Marc 4'58 et 5'20 et Le Prezz qui avec son train de sénateur prend le temps de sourire au photographe et signe 5'02 et 5'11.

 

 

Le CH2 : 44'

Le CH2 est essentiellement tracé dans la forêt avec des chemins monotraces et un sol meuble. De nombreux passages sont superbes dans des petits chemins à l'ombre ; notre phare éclaire (un peu !) les difficultés.


De temps à autres, une montée en pierres nous rappelle qu'en TT, on ne va pas toujours où l'on veut !


La fatigue commence à gagner. Il faut dire que la philosophie de cet enduro est différente de tout ce que l'on a connu depuis le début de saison.

 


Les CH sont serrés, très serrés !

Le Prezz ne ravitaille pas afin de ne pas prendre de pion.

 



Daniel, qui roule depuis le départ sans deuxième, ne trouve pas son essence. Il roule le reste de la journée avec Jeff qui a pris 3 minutes.

 







Jaufré ne voit pas une branche non enrubannée et un peu plus solide que lui.

Il se plaint à Marc de ne plus voir correctement. Forcément, de la boue occulte la moitié de son masque !

 

Marc est mort de rire !






 








Quand Le Prezz le rattrape, sa visière est cassée et il a mal mal au cou. Jaufré termine son tour calmement et choisit sagement de ne pas repartir.



Jeff cale dans un pierrier et sent un enduriste indélicat le percuter. Putain Marc, fais attention !


CH3 : 43'

On commence par la spéciale 2 très longue et variée. Une belle spéciale où s'alternent prairie et bois, montées et descentes.

 

Le Prezz commence par guidonner dans une montée très bosselée puis se fait déposer par Marc dans l'une des deux très longues lignes droites.

 

Vincent cale au sommet d'une petite bosse. Heureusement, le petit 4 temps redémarre cette fois assez vite.

Le scratch est pour Stéphane Hoquet en 7'06 puis 6'52.

Vincent signe 8'33 puis 8'00, Christophe 8'02 et 8'14, Christophe Q. 9'25 et 8'36, Olivier 8'42, Jeff 9'07 et 8'44, Pierre 9'11 et 8'47, Marc 9'10 et 8'53, Daniel 9'12 et 8'55 et Le Prezz 9'39 et 9'33.

 

Les ornières sont parfois longues et profondes ; en tous cas, ça cogne tout le temps…

Le Prezz, qui a trop tendu sa chaîne, casse son attache rapide et perd 13 minutes dans le changement. Il faut dire que Daniel lui a filé une attache neuve, donc un peu plus difficile à mettre. Ben alors Daniel… tu n'exagères pas un peu ?

 

Au final, notre Prezz peut avoir beaucoup de regrets car il n'aurait pris que deux minutes sans ce pépin mécanique.


Christophe termine l'enduro avec aucune pénalité. En ligue 2, c'est le seul azimutien dans ce cas. Bravo !

  En catégorie midinette, Christophe Quandalle et Pierre Borrin sont eux aussi dans les temps, mais avec des CH beaucoup plus larges (+9', +5' et +6'). Ils sont évidemment attendus chez les Ligue 2 au plus tôt…

 




Conclusion et… résultats

C'est avec une philosophie à l'ancienne que Brionne Moto Verte a organisé ce superbe enduro. Pour la première fois de la saison, les CH étaient serrés. Temps larges ou courts, le débat est toujours d'actualité. Pourtant, nous avons été quelques uns à "envoyer" sur la route et à bâcler notre ravitaillement.

 

D'un point de vue convivialité, ce ne fut pas génial pour les personnes qui avaient eu la gentillesse de faire l'assistance. Impossibilité de discuter ou de partager sa course…

D'un point de vue sécurité, ce fut parfois "limite". Heureusement qu'il n'y avait pas de radars sur la route !


L'aspect sportif (enduro=contrôles horaires + spéciales) est le seul point vraiment positif à mettre en exergue.

 

Loin de moi cependant l'idée de jeter un quelconque anathème sur le club organisateur qui a fait un travail remarquable. D'ailleurs certains d'entre nous regrettaient depuis le début de saison de tant poireauter (le terme est choisi, non ?) aux CH…

Comme quoi, plus la durée du CH est moins interminable et moins l'attente au dit CH est plus longue !

 

 


Comme dirait l'autre, l'important c'est le plaisir pas le résultat… N'empêche ! Nombreux sont ceux qui se jettent sur les résultats des spéciales et qui analysent leurs chronos.


Et puis, comme dirait un certain président philosophe à ses heures (et que je remercie par la même occasion de contribuer à notre bonheur d'enduristes), "le plaisir de participer, c'est ce que l'on évoque quand on ne gagne jamais !"

Les résultats en résumé…

 

 

Ligue sur 41 classés

Scratch sur 128 classés

Christophe

13

51

Jeff

23

82

Marc

29

93

Le Prezz

30

94

Vincent

32

98

Olivier

Abandon

Jaufré

Abandon

Pascal

Abandon

 

Pour information, au championnat des Flandres, sur 54 pilotes inscrits :

Vincent prend la 14ème place du scratch et 4ème en E1.

Olivier et Marc sont respectivement 13ème et 14ème en E1 sur 19 pilotes classés.

Le Prezz, Jeff et Pascal sont eux 11ème, 13ème et 17ème en E3 sur 20 pilotes classés.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures à Fontaine La Louvet (Thiberville)…

Lire la suite