Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'AZIMUT ENDURO

Enduro 2 : Condé en Brie

30 Avril 2013 , Rédigé par Azimut Enduro Publié dans #ENDURO : Saison 2013

Le Moto Club de Condé nous a offert un superbe enduro ce week-end aidé il est vrai par une météo clémente. Les différents sites annonçaient une température entre 6 et 15° avec un peu de pluie et ne se sont pas trompés. Juste ce qu'il fallait pour rouler sans poussière.

 

Pour notre club Azimut Enduro, le week-end a été particulièrement fructueux puisque nous avons doublé notre effectif avec deux pilotes supplémentaires et quels pilotes ! Mathilde, tout d'abord, qui nous aura bluffé tout le week-end par la propreté et l'efficacité de son pilotage et Hugues qui, avec un genou en vrac, aura signé le 20ème temps scratch et le deuxième des Flandres derrière l'intouchable Vincent Liénard (RTT).

Ce week-end, j'ai fait la route avec André ; on n'était guère serein puisqu'on avait eu l'un et l'autre des problèmes lors de la dernière course. Toujours est-il qu'en rejoignant Jeff pour les contrôles, on était tous super heureux de se retrouver là !

Les contrôles administratifs se déroulent dans la joie et la bonne humeur mais les problèmes commencent avec les contrôles techniques. C'est OK pour Jeff et moi mais André se fait refouler à cause de son casque (trop vieux !) et se prend la tête avec le commissaire... Je prends donc sa moto (et mon casque) et suis refusé au sonomètre ! Entre temps, Sébastien (frère de Jeff) nous a rejoint. On place quelques chiffons dans le filtre à air et une rondelle percée à six millimètres dans la chicane et ça passe ! Ouf !

On peut enfin aller repérer les spéciales 2 et 3, sachant que la SP1 n'est pas chronométrée au premier tour.

A l'hôtel Hexagone (une bonne adresse !), Mathilde et Hugues nous rejoigne, le temps de faire les présentations devant un verre ; ils n'ont pas eu le temps de repérer les spéciales. Nous passons à table.

Le matin, nous prenons le petit-déjeuner avec nos concurrents du RTT qui commencent, les années passant, à délaisser la tente et à adopter l'Azimut Attitude. Bon moment partagé avec les vieux Jean-Yves, Claude et Olivier, un jeune qui "envoie du lourd", le tout adouci par la délicatesse d'Armelle, bien nécessaire parfois... Jean-Yves nous explique l'intérêt de fesses-book (un nouveau Newlook ?) . "Par exemple tu as un mec qui dis sur ta page que ta moto est pourrie, eh bien tu dois passer plein de temps à supprimer ses messages..." Ah oui, d'accord, ça fait envie !

Bref, nous voici sur la ligne de départ et le commissaire m'indique que je ne peux pas courir avec ce casque car il y a une attache de Go-Pro. Pour information, ce casque est passé deux fois hier au CT avec deux personnes différentes ! On discute et de guerre lasse, il me laisse partir... André, quant à lui, est sommé de chercher un autre casque à quelques minutes du départ ; c'est, en l'occurrence, un peu plus normal..

La course comporte trois tours, chacun contenant trois spéciales incluses dans trois CH.

Nous partons à 10h10 avec Jeff, Hugues et Mathilde une minute derrière.

Le CH1 (1h00) commence très vite par la SP1, non chronométrée au premier tour.

Hugues signe un impressionnant 2'39" et André un remarquable 2'43".

Un single en dévers terminé par un bosquet et quelques chemins rapides plus loin, on attaque Le pierrier de Condé. Il s'agit d'un ruisseau que l'on remonte sur une distance assez longue. Au premier tour, j'adopte un rythme assez lent avec des passages en première, notamment dans les trous d'eau. Je suis traumatisé par mes calages de Neuvy dans les passages arrosés. Bloqué par un concurrent, je dois passer une petite grimpette sans élan et me bloque sérieusement ; heureusement, le concurrent que j'ai aidé m'a attendu et tire ma moto tandis que Jeff la pousse ; je sors de cette difficulté complètement cramé. Au deuxième et troisième tour, je passe beaucoup plus coulé en deuxième et je sors du pierrier moins fatigué. Nous pointons tous avec une dizaine de minutes d'avance...

Le CH2 (30') est super roulant mais varié. Il nous amène très vite à la superbe spéciale en ligne. Cette dernière commence par la descente de la cavée, un passage rapide dans une prairie, trois pierriers bien différents, un passage en sous-bois... Bref, on y rencontre différents terrains propres à l'enduro.

Hugues est à 3'48 ; je suis 36" derrière, André 43" ! La vidéo qui montre nos descentes de la cavée sont édifiantes ; l'un décide, l'autre subit !

Le CH3 (35') est le siège de la spéciale 3. Deux prairies reliées entre elles par un petit passage avec un bon grip. Christophe et Thomas auraient adoré ; tant pis pour eux, ils ont préféré s'éclater ailleurs...

Histoire de sourire... A la sortie de la spéciale, un commissaire me désigne de l'index et m'intime l'ordre de repasser devant le sonomètre. Pas de problème, Ma moto n'a pas été modifiée depuis hier... Une commissaire zélée demande à Mathilde de rentrer les cheveux qui dépassent du chignon sous le casque !

Hugues signe un 1'50 et me met 6 secondes, 10 à André, 14 à Mathilde et 25 à Jeff. Circulez, il n'y a rien à voir...

Des chemins rapides nous ramènent vers le départ. et nous finissons la course vers 16h15.

 

Un super week-end en résumé où l'on a constaté, s'il était besoin, qu'il n'est pas nécessaire d'aller vite pour se faire plaisir mais que ça nous ferait quand même plaisir d'aller un peu plus vite !

Les résultats de l'enduro sont déjà en ligne. Merci FCC-timing.

En ligue des Flandres, voici les résultats :

 

Résultats Ligue 2 3

Vincent SENOCQ

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christophe floquet 04/05/2013 17:09

MERCI VINCENT POUR CE COMPTE RENDU
N'ETANT PAS PRESENT ,JE SAIS MAINTENANT CE QUI M'ATTEND,RELEGUE COMME POULIDOR, AU MIEUX
C'EST PAS GRAVE ,TROP DE PRESSION D' ETRE LE ' NUMBER ONE "
A SAMEDI
CHISTOPHUS ANONYMUS